Liste des contributions

Revoir le paradigme du milliardaire bienfaiteur de l'humanité par l'économie
Dans le contexte de la planète en danger de déséquilibre écologique, funeste pour la vie en général, il faudrait revisiter le dogme de la croissance infinie tirée par des génies bienfaiteurs et progressistes. L'autonomie et la solidarité ne passe pas obligatoirement par la marchandisation des services. Pourquoi la morale devrait-elle être sacrifiée dans l'arène de la compétition?
La CMU pour tous, sans condition.
Arrêter de cautionner la privatisation de la sécurité sociale par le biais des mutuelles.
Pour que nous soyons tous égaux devant les soins, accordons la CMU à chaque individu. Je préfère, si des problèmes de financement se posent, que l'on augmente la carence en cas d'arrêt maladie mais que l'on ne dé-rembourse pas les soins.
Un Revenu Universel, individuel, inconditionnel.
Donner à chaque individu un minimum de sécurité matériel et psychologique, indispensable pour avancer dans la vie et se réaliser, pour que chacun puisse apporter une meilleure contribution à la société.
Le RSA doit être remplacer par un vrai Revenu Universel.
qui doit être donné à chaque individu, sans condition.
(le pouvoir d'achat de tout travailleur sera augmenté)
Rétablir dans leur intégralité nos Services Publics.
Suite au dictat de la commission européenne et à sa doctrine du marché libre et non faussé, nos Services Publics sont en cours de démantèlement. Nous avons besoin de rétablir nos services publics : Transport, eau, gaz, électricité, télécommunications… Qui sont des facteurs fondamentaux de justice sociale, d'équilibre des territoires. Dans l'esprit du CNR, il nous faudrait également nationaliser les grands moyens de production ainsi que banques et assurances. Notre Sécurité Sociale doit revenir aux salariés et ne pas être incorporée au budget de l'état.
Que le travail paye...les salariés.
Augmentation conséquente des salaires,
Etablir une échelle des rémunérations de 1 à 10,
Indexation des salaires et des pensions sur l'inflation.
Interdire la spéculation sur les aliments
Mettre fin à l'exigence de rentabilité pour les actionnaires qui vampirise les entreprises en créant une caisse nationale d'investissement productif.
Rendre l'impôt juste
Rendre l'impôt plus progressif avec au moin 12 à 15 tranches et au delà d'un certain revenu, rendre l'impôt confiscatoire.
Criminaliser la fraude fiscale, avec peines de prison ferme et confiscation des biens mal acquis.
Interdire l'évasion ( ou l'optimisation ) fiscale. Pour la fraude et l'évasion, création d'un corps d'inspecteurs des impôts dédié.
TVA à taux zéro sur les produits de première nécessité.
Réduire considérablement les niches fiscales.
Favoriser les dividendes des petits porteurs plutôt que des gros
Les dividendes sont taxés aujourd’hui à la flat de 30% où selon le barème d’impôt sur le revenu.

Les gros contribuables qui touchent les plus gros dividendes sont privilégiés

Supprimons la flat tax pour rétablir de l’égalité et pour pousser les entreprises à investir les bénéfices dans l’entreprise plutôt que de servir les actionnaires
Instaurer un ISE
C’est quoi l’ISE, ce n’est ni l’ISF, ni l’IFI. Le gouvernement voulait supprimer l’ISF pour favoriser l’économie et l’investissement productif. Sauf qu’entre l’intention et la mise en œuvre il y a un monde.

Revenons donc à l’esprit initial avec un ISE : Impôt de Solidarité pour l’Economie. On peut aussi l’appeler ISDD, pour le Développement Durable

La fortune serait de nouveau imposable, sauf les investissements dans l’économie qui seraient exonérés.

En clair ceux qui mettent de l’argent sur des contrats d’assurance vie en obligations, dans des yachts (les petits malins avaient déjà détourné l’ISF en enregistrant leur bateau par une société dans un paradis fiscal), des résidences secondaires, des œuvres d’art,... sont imposés

Ceux qui investissent dans la recherche, les entreprises, le développement durable ne le sont pas
Revoir les règles de l’héritage
Augmenter le plafond d’exonération des transmissions de patrimoine et augmenter le taux d’imposition au delà.

Objectif : éviter les dynasties d’héritiers qui n’ont d’autre mérite que d’être né au bon endroit

Et permettre aux plus modestes et français moyens de transmettre ce qu’ils ont acquis par leur travail

Le système est déjà basé sur ce principe mais il faut aller plus loin

L’idée c’est transmette un toit à ses enfants et de quoi démarrer dans la vie est logique, le reste doit relever du talent et du mérite
Adopter le revenu universel.
Selon quelles modalités ???
Favoriser l'économie sociale et solidaire.
Dans leur grande majorité, les entreprises privilégient la finance et la rémunération du capital à la valeur travail.
Favorisons les entreprises de l'ESS, les entreprises à missions, les coopératives et plus généralement celles qui distribuent le plus leurs bénéfices à leurs salariés et qui créent le plus d'emplois.
Favorisons les dans les marchés publics, fiscalement et réglementairement.
Incitons ainsi chaque entreprise à réfléchir sur son objet social et son rôle citoyen dans la société.